Tag Archives: art

Neon love

LightofSoho1

It’s the last weekend to visit this amazing pop-up exhibition in Soho. If like me, you are mad about neon lights it’s the place to see some beautiful examples of these lights and it’s ending this sunday.

A new gallery space, Lights of Soho, based in Brewer Street has dedicated its whole space to the work of the late neon artist Chris Bracey, a tribute to Bracey 40 years of neon creation.

My way to wish you all a luminous & happy new year 2015!

LightofSoho4

LightofSoho2

C’est le dernier week-end pour visiter cette magnifique expo pop-up à Soho. Si comme moi, vous ne pouvez resister à l’appel des néons, c’est le lieu malheureusement éphémère, puisque l’expo s’arrête ce dimanche, pour en voir de superbes exemples.

Cette nouvelle galerie spécialisée dans la lumière, Lights of Soho, située à Brewer Street à Londres, a dédié ses locaux au travail de l’artiste Chris Bracey afin de rendre homage à ce créateur malheureusement récemment disparu. Vous verrez ainsi regroupé 40 ans de carrière, uniquement dédié à l’art du néon.

Ma façon de vous souhaiter à tous une lumineuse et heureuse année 2015!

LightofSoho3

Advertisements

Momentum

Momentum 3

This is not space invaders in London’s sky but a new exhibit in town. If you are interested in art performance, visit the Curve, one of London’s unique exhibition venue that currently host Momentum (until 1st June). This 90 metre long promenade, part of the Barbican centre has inspired artists to create extraordinary work as part of a commissioning program since 2006.

Momentum 1

With Momentum, London based art practice UVA (United Visual Artists) use the Curve’s space in a very experimental way for the visitor. Plunge in full darkness, visitors are invited to experience this immense space just guided by twelve pendulums activate light and sound. Each pendulum has been has been designed  and build using custom electronics and top technology but the technology is forgotten and leave space to emotions. Strange, poetic, immersive, the sound and light balancing alters perceptions of the environment, leaving the visitor lost in a black cocoon.

Check their video online to get both sound and vision. Momentum at the Curve, Barbican Centre until June 1st

Momentum 4

 

Ce ne sont pas des soucoupes volantes envahissant le ciel de Londres mais une nouvelle exposition. Si vous êtes intéressé par les expos d’art participatives, allez visiter the Curve l’un des lieu d’exposition les plus intéressant de Londres qui accueille actuellement et jusqu’au 1er Juin l’expo Momentum. Chaque année depuis 2006 des artistes sont invités à jouer et créer autour de cet immense espace en courbe (comme son nom l’indique!) de 90 mètres de long faisant partie du Barbican centre.

Momentum 2

Cette année c’est l’agence artistique UVA (United Visual Artists) qui a investi le lieu et l’a utilisé de manière très expérimentale pour les visiteurs. Plongés dans le noir complet, ils sont invités à littéralement découvrir l’immense espace, guidés uniquement par 12 pendules projetant de la lumière et du son. Les lumières bougent, s’allument et s’éteignent, se balancent au rythme d’une musique douce. Chaque balancier a été designé et construit avec une machinerie de haute technologie mais on oublie totalement cet aspect high tech pour laisser place aux émotions. Etrange, inquiétant au premier abord on se sent vite immergé, hypnotisé et réconforté par ces balanciers lumineux et par les sons qu’ils produisent. Comme à la fois perdu et bercé par ce cocon ténébreux.

Plus d’info sur le site du Barbican dont une vidéo qui vous permettra d’avoir aussi le son!  Momentum à The Curve dans le Barbican Centre.

String Lights

String lights

In a previous post on Graphic lights/Trend 2014, I was referring to American artist Fred Sandback who structures spaces with simple cords. Light Curiosité pick of the month goes for a very talented Cypriot designer whose recent work on lighting is so close to Fred Sandback’s art. Michael Anastassiades’ String lights are the purest design possible: strings connected to pylons and lights that could be suspended in a multitude of configurations to create striking shape. It’s simple, pure yet very powerful.

Developed with light manufacturer Flos, Michael Anastassiades’ String Lights have been recently nominated for Designs of the Year organised by London Design Museum and will be presented there from 26th March 2014, so don’t miss it. In the meantime have a look (here) at his other light creations, all are pure and beautifully stylish.

Flos String lights 2

Le coup de coeur de Light Curiosité revient ce mois-ci à Michael Anastassiades. En parlant du travail de l’artiste Américain Fred Sandback dans le précèdent post sur les luminaires graphiques / tendances 2014, je ne pensais pas trouver un travail si proche de celui-ci avec la nouvelle création luminaire de ce designer Chypriote. Les lampes String Lights se rapprochent en effet de la pureté du travail de Fred Sandback et comme lui elles délimitent l’espace par un subtile système de cordage. Des fils reliés à des pitons et des abat-jours créent une multitudes de possibilités et structurent très simplement l’espace. A la fois pure, simple mais étonnement percutant.

Développées avec le fabricant de luminaires Flos, les String Lights de Michael Anastassiades viennent d’être nommées pour les Design of the Year organisés par le Design Museum à Londres et seront donc présentées sur place à partir du 26 Mars prochain. En attendant découvrez ses autres créations luminaires toutes aussi pures et stylées, ici.

Flos String lights

Photos by Flos

MuCEM Light & Shadow

Mucem 2

A real thumbs up for the new Museum of European and Mediterranean Civilisations, MuCEM, that opened its doors in Marseille 7 months ago. This 72x72m  square principally made of concrete, seated right at the entrance of Marseille old port, may look quite austere from far but this impression changes totally when you access it by one of its bridge linking it directly to the city centre. When entering in the heart of this lacy concrete mesh, you are transported in a world of light and shadow both mysterious and brutal due to its main material but also elegant and almost feminine due to its lacy shape.

Mucem 4

The concrete veil covering almost the integrality of the museum and filtering light is a clear reference to the moucharabieh screens present in many oriental houses. MuCEM French architect, Rudy Riccioti (also creator of the International Centre of Art and Culture in Liege and Venice Festival Palace) actually describes the museum as a vertical casbah. Built right in front of the sea, Riccioti was indeed obliged to protect the museum inside work and its visitors from the powerful Mediterranean sunlight. But what a beautiful way to do so. Once inside these concrete meshes, a totally new vision of the city and the sea appears to you hidden by this screen, between light and shadow.

Mucem 6

Opened in June 2013, when Marseille was European Capital of Culture, this  museum literally transforms this city and gives to its habitants and visitors a truly new experience of the city. Linked to the old St Jean fort (entirely restored for the occasion) by a 135m foot bridge spanning a water-filled basin, MuCEM shelters a ground floor permanent exhibition on European and Mediterranean civilisations, 2 additional floors of temporary exhibitions, a book store and several cafés and restaurants. The food and decoration of MuCEM top floor restaurant directed by Michelin star chef Gérald Passédat are actually great and also worth a stop (but don’t forget to book in advance!).

If you are visiting this part of France, don’t miss the MuCEM, a perfect place for culture, art and relaxation under Marseille beautiful provencal sun.

Mucem 1

Un vrai coup de coeur pour le nouveau musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ou MuCEM qui a ouvert ses portes en 2013 à Marseille. Ce carré de béton de 72m x 72m posé à l’entrée du vieux port peut paraitre austère vu de loin mais quand on s’approche par la passerelle pédestre de 125m au dessus de l’eau, l’impression devient tout autre. On rentre pas à pas au coeur d’une dentelle de béton ajourée laissant filtrer la lumière et l’on est transporté dans un monde d’ombre et de lumière à la fois mystérieux et brut de par son matériau, élégant et presque féminin de par sa forme. 

Mucem 3

Cette résille de béton fait d’ailleurs immédiatement penser au moucharabieh qui filtrent la lumière des maisons orientales. L’architecte Français Rudy Riccioti (aussi créateur du Centre International d’art et de la culture de Liège et du Palais des festivals à Venise) parle d’ailleurs de casbah verticale.  Construit face à la mer, il lui fallait en effet protéger les oeuvres et les visiteurs du musée du soleil et de la lumière méditerranéens. Une fois à l’intérieur de ces mailles de béton c’est une toute autre image de la ville et de la mer qui s’offre à vous, un jeu de cache-cache entre ombre et lumière.

MuCEM 5

Ouvert en Juin 2013, année où Marseille a été capitale de la culture Européenne, ce musée transforme littéralement la ville et offre aux Marseillais et aux visiteurs de la région une toute nouvelle expérience. Relié au Fort St Jean (totalement restauré pour l’occasion), le MuCEM abrite au rez-de-chaussée une galerie d’exposition permanente sur le thème des civilisations méditerranéennes ainsi que 2 étages d’expositions temporaires, une librairie, plusieurs cafés et restaurants. Le restaurant gastronomique du chef étoilé Gérald Passédat est d’ailleurs aussi à recommander tant pour sa cuisine que sa décoration et la vue sur mer (attention réserver à l’avance!). Un vrai lieu culturel, de promenade et de détente à l’ombre du beau soleil provençal.

MuCEM 7

The Bouroullec in Versailles

Versailles 1

Light Curiosité pick of the month is once more about the French designers Ronan
& Erwan Bouroullec (see previous post on their retrospective here).
This time for a real piece of art that will feature permanently in
the main entrance hall of Chateau de Versailles. For the first time
ever the direction of Chateau de Versailles has commissioned a unique
piece of contemporary lighting to welcome their visitors. The
Bouroullec brothers won this international competition in 2011 but
it took more than 2 years together with the light department of
crystal Swarovski to create this impressive suspension.

Versailles 3

The “Gabriel” chandelier is indeed a true technical feat, the 12-metre-high
installation comprises 800 crystal modules threaded around a
stainless steel skeleton containing a LED lighting system. The
final result is astonishing, totally contemporary and so simple in
a place full of golden ceilings and grandiose furnishing. In the
meantime really adapted to this beautiful entrance, thanks to its
main component crystal which has historically been one of the key
material of Versailles lightings.

Versailles 2

Le coup de coeur de Light Curisosité ce mois-ci revient encore une
fois aux designers Français Ronan & Erwan Bouroullec (voir
notre précédent post sur leur rétrospective au musée des Arts Deco
ici). 
Cette fois-ci il s’agit d’une magnifique oeuvre d’art qui sera
exposée de manière permanente dans l’entrée principale du château
de Versailles. Pour la 1ère fois de son histoire, la direction du
Château de Versailles a commissionné la création d’un luminaire
contemporain à fin d’accueillir ses visiteurs. La compétition avait
été remportée par les frères Bouroullec en 2011 mais il a fallu
plus de 2 ans, avec l’aide du département luminaires de Swarovski,
pour réaliser cet impressionnant chandelier.

Versailles 5

Le chandelier “Gabriel” est en effet une réelle prouesse technique,

cette installation de 12 mètres comprend 800 modules de cristal

enfilés autour d’un fil contenant un système de lumière LED. Le
résultat final est époustouflant, totalement contemporain et
dépouillé dans cet endroit naturellement remplit de dorures et de
mobilier très fournit et à la fois totalement adapté à cette
environnement puisque son composant principal n’est autre que le
cristal historiquement si présent dans tous les chandeliers du
château de Versailles.

Versailles 4

Photography by Studio Bouroullec

Let’s bubble!

Big Bubble by Alex de Witte

Bubbles are fascinating, they only last few seconds but during this instant they catch and decompose the light in a beautiful way, before bursting and disappearing forever. May be this is why so many designers are inspired by these ephemeral lampshade and have recently created lights that keep them alive for longer. Here is a selection of this new trend that will bring a poetic touch to your home.

Bubble 4

Bubble 6

Les bulles sont fascinantes, elles ne vivent que le temps d’un instant mais elles attrapent et décomposent la lumière merveilleusement, juste avant d’exploser et de disparaitre pour toujours. C’est peut être pour cela qu’autant de designers sont aujourd’hui inspirés par ces petites sphères éphémères et ont créé des lampes  leur ressemblant tout en les gardant en vie pour bien plus longtemps. Voici une sélection de cette nouvelle tendance qui apportera une touche poétique à votre intérieur.

Bubble 8

Bubble 9

Front, a Swedish design company has took the challenge to create a LED ceiling lamp that creates real soap bubbles lampshade, I don’t know if it’s easy to get use to the little “pop” when the bubble bursts though ?!

Bubble 1

Front, une société de design Suèdoise, s’est amusée à créer un
plafonnier où le LED est entouré de vraies bulles de savons qui
forment de petits abat-jours renouvelables. Pas sûre par contre que
l’on s’habitue au petit “pop” à chaque fois que la bulle
éclate!

Bubble 7

Product info and photo credit:

Photo 1: The big bubble,  suspension light from Alex De Witte, available at Dark

Photo 2: SMOKE, table light from Mathieu Lehanneur, available at Carpenters Workshop Gallery

Photo 3: Phyto light, table light from Dan Yeffet

Photo 4: Empatia, table light from Carlotta de Bevilacqua & Paola di Arianello, Artemide

Photo 5: Yoko, table light from Anderssen & Voll, Foscarini

Photo 6 & 7: Surface Tension lamp by Front, available at Booo lab

Light Quiz : Time to play! (and now the result)

A bit of direct interaction today. Have a look at this
massive chandelier and guess on what it is made of. Leave your
answer in the comment window. Sorry nothing to be won but you’ll
get all my readers’ esteem! Quizz Un petit jeu
interactif aujourd’hui. Regardez bien cet énorme chandelier et
essayez de deviner en quoi il est fait. Envoyez moi votre réponse
dans la fenêtre “Comment”. Désolée il n’y a rien à gagner sauf
toute l’estime de mes lecteurs!

And here is the result in pictures…

Et voici la réponse en images…

Quizz 2

The Portuguese artist Joana Vasconcelos uses all sorts of material to create her impressive installations. This huge chandelier is made of hygienic tampons, lovely!!!

L’artiste portugaise Joana Vasconcelos utilise toutes sortes de matériel pour ces impressionnantes installations. Cet immense chandelier est fait en tampons hygiéniques, charmant!!!

The new Serpentine Gallery

ZHA_Serpentine Sackler Gallery_07Photo by Luke Hayes

Since September 28th, the Serpentine Gallery in Hyde Park has opened a second space dedicated to art. Situated just few yards away from their original gallery on the North side of Serpentine bridge, the new place (a former 19th century gunpowder store!) has been totally restored and more interestingly transformed by world renowned architect Zaha Hadid. Her design has added a completely new and contrasting structure to the original neo-classical building. All the walls are made of curved frameless glass toped by an undulating canopy roof creating a light, airy, transparent and very contemporary space.

Serpentine 2

The architect has also beautifully played with light. Natural light comes not only from the glass walls but more strikingly through the curved roof via 5 internal columns that open up to the sky. External light pours from these columns and the columns shapes are themselves underlined by a circular ray of artificial light, simply stunning!

More info on Serpentine Sackler Gallery here and on Zaha Hadid studio here

Serpentine 1

Depuis le 28 Septembre, la galerie Serpentine dans à Hyde Park à Londres a ouvert un deuxième lieu d’exposition dédié à l’art. Situé à quelques mètres seulement de leur première galerie du côté Nord du pont Serpentine, ce nouvel espace (un ancien réservoir à munitions datant du 19ème siècle!) a été entièrement rénové et mieux encore agrandit et transformé par la célèbre architecte Zaha Hadid. Sa création ajoute une nouvelle structure qui contraste fortement avec le bâtiment néo-classique d’origine. Tous les murs sont faits de verre courbé sans aucun cadre, le tout chapeauté d’un toit lui aussi tout en courbe et fait de toile tendue, ce qui crée un espace lumineux, aérien, transparent et très contemporain.

Serpentine 3

L’architecte a aussi su jouer brillamment avec la lumière. La lumière naturelle rentre en effet par les murs de verre mais aussi de manière bien plus inhabituelle par les cinq colonnes intérieures ouvrant directement sur le ciel. La lumière extérieure se déverse ainsi dans les colonnes et leurs formes sont aussi mises en valeur par des rayons de lumière artificielle concentriques. Tout simplement magnifique!

Plus d’info sur la galerie Serpine Sackler ici, plus d’info sur le studio de Zaha Hadid ici

RCA Young Artist

IMG_4733

I visited the end of year Royal College of Art students show this weekend and discovered the beautiful work of this Italian artist. She works with porcelain creating amazing organic shaped lamps (table lamp and pendant). Here is her site.

IMG_4735

Une jolie découverte faite ce dimanche en visitant l’expo de fin d’année des étudiants du Royal College of Art. Une jeune artiste Italienne qui travaille la porcelaine pour faire des lumières aux formes très organiques (lampes de table et suspensions). Voici son site.