Category Archives: Places

MuCEM Light & Shadow

Mucem 2

A real thumbs up for the new Museum of European and Mediterranean Civilisations, MuCEM, that opened its doors in Marseille 7 months ago. This 72x72m  square principally made of concrete, seated right at the entrance of Marseille old port, may look quite austere from far but this impression changes totally when you access it by one of its bridge linking it directly to the city centre. When entering in the heart of this lacy concrete mesh, you are transported in a world of light and shadow both mysterious and brutal due to its main material but also elegant and almost feminine due to its lacy shape.

Mucem 4

The concrete veil covering almost the integrality of the museum and filtering light is a clear reference to the moucharabieh screens present in many oriental houses. MuCEM French architect, Rudy Riccioti (also creator of the International Centre of Art and Culture in Liege and Venice Festival Palace) actually describes the museum as a vertical casbah. Built right in front of the sea, Riccioti was indeed obliged to protect the museum inside work and its visitors from the powerful Mediterranean sunlight. But what a beautiful way to do so. Once inside these concrete meshes, a totally new vision of the city and the sea appears to you hidden by this screen, between light and shadow.

Mucem 6

Opened in June 2013, when Marseille was European Capital of Culture, this  museum literally transforms this city and gives to its habitants and visitors a truly new experience of the city. Linked to the old St Jean fort (entirely restored for the occasion) by a 135m foot bridge spanning a water-filled basin, MuCEM shelters a ground floor permanent exhibition on European and Mediterranean civilisations, 2 additional floors of temporary exhibitions, a book store and several cafés and restaurants. The food and decoration of MuCEM top floor restaurant directed by Michelin star chef Gérald Passédat are actually great and also worth a stop (but don’t forget to book in advance!).

If you are visiting this part of France, don’t miss the MuCEM, a perfect place for culture, art and relaxation under Marseille beautiful provencal sun.

Mucem 1

Un vrai coup de coeur pour le nouveau musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ou MuCEM qui a ouvert ses portes en 2013 à Marseille. Ce carré de béton de 72m x 72m posé à l’entrée du vieux port peut paraitre austère vu de loin mais quand on s’approche par la passerelle pédestre de 125m au dessus de l’eau, l’impression devient tout autre. On rentre pas à pas au coeur d’une dentelle de béton ajourée laissant filtrer la lumière et l’on est transporté dans un monde d’ombre et de lumière à la fois mystérieux et brut de par son matériau, élégant et presque féminin de par sa forme. 

Mucem 3

Cette résille de béton fait d’ailleurs immédiatement penser au moucharabieh qui filtrent la lumière des maisons orientales. L’architecte Français Rudy Riccioti (aussi créateur du Centre International d’art et de la culture de Liège et du Palais des festivals à Venise) parle d’ailleurs de casbah verticale.  Construit face à la mer, il lui fallait en effet protéger les oeuvres et les visiteurs du musée du soleil et de la lumière méditerranéens. Une fois à l’intérieur de ces mailles de béton c’est une toute autre image de la ville et de la mer qui s’offre à vous, un jeu de cache-cache entre ombre et lumière.

MuCEM 5

Ouvert en Juin 2013, année où Marseille a été capitale de la culture Européenne, ce musée transforme littéralement la ville et offre aux Marseillais et aux visiteurs de la région une toute nouvelle expérience. Relié au Fort St Jean (totalement restauré pour l’occasion), le MuCEM abrite au rez-de-chaussée une galerie d’exposition permanente sur le thème des civilisations méditerranéennes ainsi que 2 étages d’expositions temporaires, une librairie, plusieurs cafés et restaurants. Le restaurant gastronomique du chef étoilé Gérald Passédat est d’ailleurs aussi à recommander tant pour sa cuisine que sa décoration et la vue sur mer (attention réserver à l’avance!). Un vrai lieu culturel, de promenade et de détente à l’ombre du beau soleil provençal.

MuCEM 7

Advertisements

The Bouroullec in Versailles

Versailles 1

Light Curiosité pick of the month is once more about the French designers Ronan
& Erwan Bouroullec (see previous post on their retrospective here).
This time for a real piece of art that will feature permanently in
the main entrance hall of Chateau de Versailles. For the first time
ever the direction of Chateau de Versailles has commissioned a unique
piece of contemporary lighting to welcome their visitors. The
Bouroullec brothers won this international competition in 2011 but
it took more than 2 years together with the light department of
crystal Swarovski to create this impressive suspension.

Versailles 3

The “Gabriel” chandelier is indeed a true technical feat, the 12-metre-high
installation comprises 800 crystal modules threaded around a
stainless steel skeleton containing a LED lighting system. The
final result is astonishing, totally contemporary and so simple in
a place full of golden ceilings and grandiose furnishing. In the
meantime really adapted to this beautiful entrance, thanks to its
main component crystal which has historically been one of the key
material of Versailles lightings.

Versailles 2

Le coup de coeur de Light Curisosité ce mois-ci revient encore une
fois aux designers Français Ronan & Erwan Bouroullec (voir
notre précédent post sur leur rétrospective au musée des Arts Deco
ici). 
Cette fois-ci il s’agit d’une magnifique oeuvre d’art qui sera
exposée de manière permanente dans l’entrée principale du château
de Versailles. Pour la 1ère fois de son histoire, la direction du
Château de Versailles a commissionné la création d’un luminaire
contemporain à fin d’accueillir ses visiteurs. La compétition avait
été remportée par les frères Bouroullec en 2011 mais il a fallu
plus de 2 ans, avec l’aide du département luminaires de Swarovski,
pour réaliser cet impressionnant chandelier.

Versailles 5

Le chandelier “Gabriel” est en effet une réelle prouesse technique,

cette installation de 12 mètres comprend 800 modules de cristal

enfilés autour d’un fil contenant un système de lumière LED. Le
résultat final est époustouflant, totalement contemporain et
dépouillé dans cet endroit naturellement remplit de dorures et de
mobilier très fournit et à la fois totalement adapté à cette
environnement puisque son composant principal n’est autre que le
cristal historiquement si présent dans tous les chandeliers du
château de Versailles.

Versailles 4

Photography by Studio Bouroullec

The new Serpentine Gallery

ZHA_Serpentine Sackler Gallery_07Photo by Luke Hayes

Since September 28th, the Serpentine Gallery in Hyde Park has opened a second space dedicated to art. Situated just few yards away from their original gallery on the North side of Serpentine bridge, the new place (a former 19th century gunpowder store!) has been totally restored and more interestingly transformed by world renowned architect Zaha Hadid. Her design has added a completely new and contrasting structure to the original neo-classical building. All the walls are made of curved frameless glass toped by an undulating canopy roof creating a light, airy, transparent and very contemporary space.

Serpentine 2

The architect has also beautifully played with light. Natural light comes not only from the glass walls but more strikingly through the curved roof via 5 internal columns that open up to the sky. External light pours from these columns and the columns shapes are themselves underlined by a circular ray of artificial light, simply stunning!

More info on Serpentine Sackler Gallery here and on Zaha Hadid studio here

Serpentine 1

Depuis le 28 Septembre, la galerie Serpentine dans à Hyde Park à Londres a ouvert un deuxième lieu d’exposition dédié à l’art. Situé à quelques mètres seulement de leur première galerie du côté Nord du pont Serpentine, ce nouvel espace (un ancien réservoir à munitions datant du 19ème siècle!) a été entièrement rénové et mieux encore agrandit et transformé par la célèbre architecte Zaha Hadid. Sa création ajoute une nouvelle structure qui contraste fortement avec le bâtiment néo-classique d’origine. Tous les murs sont faits de verre courbé sans aucun cadre, le tout chapeauté d’un toit lui aussi tout en courbe et fait de toile tendue, ce qui crée un espace lumineux, aérien, transparent et très contemporain.

Serpentine 3

L’architecte a aussi su jouer brillamment avec la lumière. La lumière naturelle rentre en effet par les murs de verre mais aussi de manière bien plus inhabituelle par les cinq colonnes intérieures ouvrant directement sur le ciel. La lumière extérieure se déverse ainsi dans les colonnes et leurs formes sont aussi mises en valeur par des rayons de lumière artificielle concentriques. Tout simplement magnifique!

Plus d’info sur la galerie Serpine Sackler ici, plus d’info sur le studio de Zaha Hadid ici

Illuminated V&A

Bocci 1

Inspirational as usual the Victoria & Albert museum has once more marked the London Design week with a stunning piece of creation visible until the end of November. For the 2013 edition of the LDW, they have commissioned the canadian lighting brand Bocci to create a gigantic chandelier right inside the V&A’s entrance hall. Formed of 280 of its 28 series of hand-blown lights (thus its name 28.280), all attached on copper wires, it runs from the roof coupole to the museum entrance 30 meter below.

Bocci 2

Designed by Omer Arbel, the chandelier can be admired by entering through the main entrance of the museum but it’s also very impressive to experience it from the top. Head to the 6th floor on the ceramic section of the museum and look down for the wow effect!

If you want a piece of this creation at home, Bocci commercialise its 28 series in many different formats. Actually the intention of its designer Omer Arbel is to create unique pieces through a complex glass blowing technic resulting on an infinite versatility in colour compositions, sizes and shapes. More info on Bocci 28 series here

Bocci 4

Toujours aussi inspirant, le musée Victoria & Albert a encore une fois marqué la semaine du design à Londres par une création étonnante, visible jusqu’à fin Novembre. Pour cette édition 2013 de la London Design Week, le musée a commissionné la marque de luminaires canadienne Bocci, qui a créé un chandelier gigantesque juste à l’entrée du musée. Composée de 280 luminaires en verre soufflé à la main, appelés série 28 (d’ou le nom de ce chandelier 28.280) , reliés à de longs fils de cuivre, la suspension tombe depuis la coupole du plafond jusqu’à l’entrée du musée, 30 mètres plus bas.

Bocci 5

Cette création du designer Omer Arbel est visible depuis l’entrée principale du V&A mais c’est tout aussi impressionnant de monter au 6ème étage, dans la section céramiques du musée, pour l’observer depuis la coupole.

Bocci 3

Si vous rêvez d’une création similaire chez vous, Bocci commercialise sa 28 series dans une multitude de formats. D’ailleurs l’intention du designer Omer Arbel est de créer des pièces uniques grâce à une technique complexe de soufflage de verre permettant une infinie variété de couleurs, de tailles et de formes. Plus d’info sur 28 series de Bocci ici.